T-50 PAK PHOTO 100 CM X 60 CM maxi


Nouveau

T-50 PAK PHOTO 100 CM X 60 CM maxi

Référence: 2999

10 en stock

299,00 / Kit(s)

Kit(s)

PHOTO DU T-50 DE SUKOI 2017 Le T-50 ou PAK FA est un avion de chasse polyvalent de « cinquième génération ». Construit par Soukhoï, une version issue d'une coopération indo-russe verra aussi le jour sous l'appellation HAL FGFA. L'appellation PAK-FA (en russe : Перспективный Авиационный Комплекс Фронтовой Авиации) peut être traduite en français par « Futur Système Aéronautique de l'Aviation du Front ». Caractéristiques Les caractéristiques ne sont, fin 2008, toujours pas officielles et de nombreuses spéculations existent sur celles-ci. On connaît seulement quelques spécifications et mensurations, comme son poids, de l'ordre de 30 t en ordre de combat, une soute de 4,80 m de long au minimum, le fait qu'il sera biréacteur, monoplace pour la version russe, biplace pour la version indienne, équipé d'un radar à antenne active Sh121 conçu par Tikhomirov NIIP et de radars bande L dans les ailes. Les versions russes et indiennes présenteront des différences notables (envergure, équipements électroniques, l'Inde souhaitant un appareil biplace et la Russie un appareil monoplace. Motorisation Il est annoncé en 2015 que le moteur “Izdeliye 30” censé avoir une poussée supérieure à 17 t. prévu pour propulser tous les appareils à l'horizon 2020 a commencé son développement chez NPO Saturn. Un premier exemplaire verra le jour en 2016. En attendant, le T-50 reste motorisé avec l’AL-41F1, ou “Izdeliye 117”, une profonde modernisation de l’AL-31FP qui équipe les Su-30. L'AL-41F1 est doté d’une soufflante au diamètre agrandi, de nouveaux étages de turbine à basse et haute pression, d’une chambre de combustion améliorée et d’une nouvelle régulation numérique fortement intégrée au reste des systèmes de l’avion. Seize moteurs AL-41F1 ont été fabriqués, dont six pour les essais au sol dont plusieurs ont subi des graves incidents. Avionique Ce nouvel appareil est une fusion d'un appareil de frappe et d'un chasseur, il est équipé, selon son constructeur, d'un avionique dernier cri avec une fonction « pilote électronique »7 Il possède également un radar d'avenir, ainsi qu'un important camouflage face aux radars optiques et infrarouges (grâce aux matériaux composites). Cela permet de dissimuler l'appareil, laissant le pilote se concentrer uniquement sur l'accomplissement de missions tactiques. Calendrier Le premier vol, attendu pour 2009, a été effectué le vendredi 29 janvier 2010, durant 47 min, à proximité de la ville de Komsomolsk-sur-l'Amour. Lors du vol, son pilote d'essai Sergueï Bogdan a effectué l'évaluation initiale de la maniabilité de l'avion, le fonctionnement des moteurs et des systèmes principaux. « L'avion a bien réagi à toutes les étapes du programme de vol » a commenté dans le communiqué le pilote d'essai. Son second vol eu lieu le 12 février suivant et une troisième série de vols d'essai devrait avoir lieu à Komsomolsk-sur-l'Amour avant que ne commence le programme principal de test au Centre d'essai de Joukovski, près de Moscou1. Il a été présenté au public pour la première fois lors du salon aérospatial MAKS 2011 à Moscou. Il a été montré en vol mais n'a pas été exposé au sol afin d'éviter qu'il puisse être examiné de trop près. Cependant, le Sukhoï T-50 n’a pas pu assurer sa dernière représentation le 21 août lors de ce salon. Selon un porte-parole du salon, l’appareil n’a pas pu décoller à cause d’une défaillance technique. La Corporation russe de construction aéronautique (OAK) a précisé que l’origine de l’incident est due à un défaut du moteur droit de l’avion. Initialement prévu pour 2015, les premières livraisons ont été repoussées en 2016 (annonce de Vladimir Poutine du 25 avril 2013), puis en 2017 (annonce du ministre adjoint à la défense russe, Youri Borisov le 9 décembre 2015). 

Parcourir cette catégorie : Stickers